brider


brider
BRIDER. v. a. Mettre la bride à un cheval, à un mulet, etc. Brider un cheval, et absolument, Brider. Il est temps de brider. Bridez, il faut partir.Brider, signifie aussi, Ceindre et serrer étroitement. Un béguin qui bride trop un enfant. Son justaucorps le bride.
f♛/b] On dit, Brider le nez à quelqu'un avec une houssine, avec un fouet, pour dire, Frapper quelqu'un au travers du visage avec une houssine, avec un fouet, etc.
[b]f♛/b] On dit figurément, qu'On a bridé un homme par un contrat, ou par un autre acte, pour dire, qu'On a mis dans le contrat, dans l'acte, des conditions qui l'obligent indispensablement à se tenir dans de certaines bornes.
[b]f♛/b] On dit aussi figurément et proverb. Brider la bécasse, pour dire, Engager adroitement quelqu'un de telle sorte, qu'il ne puisse plus s'en dédire, l'attraper, le tromper. La bécasse est bridée.
[b]Bridé, ée. participe. Cheval sellé et bridé.
[b]f♛/b] On appelle par dérision, Oison bridé, Une personne niaise et sotte. C'est un oison bridé. Cette femme n'est qu'un oison bridé.

Dictionnaire de l'Académie Française 1798. 1798.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • brider — [ bride ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; de bride 1 ♦ Mettre la bride à (un cheval). 2 ♦ (av. 1630) Techn. Serrer avec une bride. Brider deux tuyaux. Brider une pierre, l élinguer. Mar. Ligaturer (plusieurs cordages) au moyen d un petit… …   Encyclopédie Universelle

  • brider — Brider. v. a. Mettre la bride à un cheval, à un mulet. Brider un cheval. On s en sert aussi quelquefois absolument. Bridez, il faut monter à cheval, il est temps de brider. On dit fig. Brider, pour dire, Imposer des conditions à quelqu un pour l… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • brider — un cheval, Fraenare, Infraenare equos, B. ex Liuio. Se laisser brider, Fraenum mordere. Qui n est point bridé, Infraenatus …   Thresor de la langue françoyse

  • brider — (bri dé) v. a. 1°   Mettre la bride à un cheval, à un mulet, etc. Brider un cheval.    Absolument. Il est temps de brider.    Fig. Brider son cheval, son âne par la queue, s y prendre mal.    Brider la figure à quelqu un d un coup de fouet,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BRIDER — v. a. Mettre la bride à un cheval, à un mulet, etc. Brider un cheval, et absolument, Brider. Il est temps de brider. Bridez, il faut partir. Fig. et fam., Brider le nez à quelqu un avec une houssine, avec un fouet, Frapper quelqu un au travers du …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BRIDER — v. tr. Garnir d’une bride un cheval, un mulet, etc. Brider un cheval. Absolument, Il est temps de brider. Brider, il faut partir. Il signifie figurément Empêcher d’agir en toute liberté. Brider quelqu’un par un contrat, par un acte, Mettre dans… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • brider — v.t. Fermer : Brider la lourde. Cri d alerte des joueurs de bonneteau à l arrivée de la police : Bride, bride ! pour fermer le parapluie sur lequel sont posées les trois bauches. / Terminer. / Empêcher d agir, tenir la bride : Il est bridé par… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • brider — tudi breeder ja [bríder] m (ȋ) fiz. oplodni reaktor: gradnja briderja …   Slovar slovenskega knjižnega jezika

  • brider — vt. ; discipliner, réprimer, dompter, canaliser, orienter, contenir (qq.) : bredâ (Annecy, Saxel, Thônes), bridâ, ptâ la brida su (kâkon) <mettre la bride sur (qq.)> (Albanais.001). Sav. P lé ptâ la brida dsu <pour leur mettre la bride… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • brider — Fermer …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot